BETHEL LIFE INTERNATIONAL FELLOWSHIP ®
   

 

 

ARTICLES DE FOI

 Description: MASTERSEAL1

INTRODUCTION

L'Association Internationale Bethel Life se tient fermement dans le courant de la Chrétienté historique. Elle considère la Bible comme son unique source de foi et de pratique, et souscrit aux croyances historiques de l'Église universelle. Elle insiste elle aussi pour considérer le Christ comme Sauveur et Roi à venir. Elle présente aussi Christ comme Guérisseur, et elle considère que l'intégralité prend place dans la vie du croyant à travers la Responsabilité et le Repentir (2 Corinthiens 3.18 ; Psaume 51.3,4 ; Ézéchiel 18.30 ; 1 Jean 1.9 ; Psaume 34.18). Après cela, la Restauration (Psaume 51.12,13 ;  Ésaïe 58) est requise.

 

LES SAINTES ÉCRITURES: Toute Écriture est inspirée par Dieu(2 Timothée 3.16,17) comprenant ainsi que la Bible entière est inspirée dans le sens que des saints de Dieu étaient sous l'action du Saint-Esprit pour écrire les mots mêmes des Écritures (2 Pierre 1.20,21). L'inspiration divine s'étend également et pleinement à toutes les parties de l'écriture originale. Par conséquent, la Bible entière dans sa version originale est sans erreur et en tant que telle, est infaillible, absolument suprême et suffisante comme autorité en toute matière de foi et pratique. (Psaume 119.160)

 

La Bible ne fait pas que contenir la Parole de Dieu, mais est en réalité, la Révélation complète et la Parole même de Dieu inspirée par le Saint-Esprit. Les croyants chrétiens d'aujourd'hui reçoivent l'illumination spirituelle qui les rend capables de comprendre les Écritures (1 Corinthiens 2.12-14), cependant Dieu ne donne pas de nouvelles révélations contraires ou additionnelles à la vérité biblique inspirée. (Proverbes 30.5,6)

 

LA NATURE DIVINE DE DIEU: Nous croyons entièrement au mystère de la nature divine de Dieu. Nous croyons que Jésus était à la fois humain et divin, et que la nature divine de Dieu doit être comprise pour signifier toute la plénitude de Dieu (Colossiens 1.19 ; 2.9): le Père, le Fils, et le Saint-Esprit; ils sont trois  en un Dieu, de même nature et mêmes attributs et dignes du même hommage, confiance et obéissance. Jésus était le fils de Marie et le Dieu de Marie, Dieu manifesté dans la chair; la chair de Jésus était la même que la nôtre, à l'exception qu'elle était sans péché; que Jésus était le Père Éternel rendu visible, à part duquel il n'y a aucun Dieu.

 

LES ANGES

 

LA CLASSIFICATION:  Les anges sont des êtres qui ont été créés intelligents et puissants pour faire la volonté de Dieu et L'adorer (Psaume 103.20 ; Révélation 5.11,12). Cependant, Satan, l'initiateur du péché, est tombé par l'orgueil et a été suivi par les anges qui se sont rebellés contre Dieu. Ces anges déchus ou démons sont actifs en s'opposant aux desseins de Dieu. (Ésaïe 14.12-17 ; Ézéchiel 28.11-19 ; Éphésiens 6.11,12 ; 1 Timothée 4.1 ; Jude 6)

 

Ceux qui sont demeurés fidèles continuent devant le trône de Dieu et servent en tant qu'esprits ministériels. (Hébreux 1.14)

 

LE CROYANT ET LES DÉMONS: Les démons tentent de contrecarrer les objectifs de Dieu; cependant, en Christ, le croyant peut être complètement libre de l'influence des démons venant de la obéissance à la Parole de Dieu.Il ne peut être possédé par eux parce que son corps est le temple du Saint-Esprit en lequel Christ demeure en tant que Seigneur.(Matthieu 6.24 ; 1 Corinthiens 6.19,20)

 

L' HOMME: Originellement, l'homme a été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu (Genèse 1.26 ; 2.7). Il a succombé au péché avec pour conséquence d'encourir la mort spirituelle et physique (Romains 5.12 ; Jacques 1.14,15). La mort spirituelle et l'avilissement de la nature humaine a été transmise à la race humaine entière (Jérémie 17.9 ; Romains 3.10-19, 23) à l'exception de l'Homme Jésus-Christ (Hébreux 7.26). L'homme peut être sauvé seulement par l'œuvre de rédemption du Seigneur Jésus-Christ. (Jean 14.6 ; Actes 4.12 ; 1 Timothée 2.5,6)

 

LE SALUT

 

LA RÉDEMPTION DU CHRIST: Le Salut a été donné à tous les hommes par le sacrifice du Christ sur la croix. (Ésaïe 53.3-6 ; Jean 12.32,33 ; 1 Pierre 1.23,25). Il ne s'agit pas simplement de la rédemptionparfaite et de la réparation pour tous les péchés du monde, originel et actuels. L'œuvre de réparation a été prouvée par Sa résurrection des morts. (Actes 2.36 ; Romains 4.25 ; Hébreux 10.12 ; 1 Jean 2.2)

 

Ceux qui se repentent et croient en Christ sont nés à nouveau du Saint-Esprit et reçoivent la vie éternelle.  (Actes 20.21 ; 1 Pierre 1.23,25) De plus, dans la réparation, la guérison divine a été donnée à tous ceux qui croient à la souveraineté de Dieu. (Ésaïe 53.4,5 ; Matthieu 8.16b,17)

 

REPENTIR ET FOI: L'homme peut renaître seulement par la foi en Christ. Le repentir, une partie vitale de la foi, est un changement complet de la pensée forgé par le Saint-Esprit, (Ésaïe 55.7 ;  Actes 17.30 ; Galates 3.22,26 ; Éphésiens 2.8 ; 1 Jean 5.10-13) et détournant une personne du péché vers Dieu.

 

LA NOUVELLE NAISSANCE: La nouvelle naissance est un travail créatif du Saint-Esprit par lequel un homme naît à nouveau et reçoit la vie spirituelle. (Jean 3.3b,5b,7 ; 2 Corinthiens 5.17,18a ; 1 Pierre 1.23)

 

LA  JUSTIFICATION: La justification est un acte judiciaire de Dieu par lequel le pécheur est déclaré juste uniquement sur la base de son acceptation de Christ comme Sauveur. (Romains 3.24 ; 4.3-5 ; 5.1,2)

 

L'EXPÉRIENCE CHRÉTIENNE

 

LA PROMESSE:  La promesse de salut est le privilège de tous ceux qui sont nés à nouveau du Saint-Esprit par la foi en Christ, (Jean 10.27-29 ; Romains 8.35-39) et ayant pour résultat l'amour, l'obéissance et la gratitude envers Dieu.

 

LA SANCTIFICATION: La sanctification est la consécration à Dieu et la séparation d'avec le mal. (2 Corinthiens 6.14 ; 7.1) C'est une expérience à la fois instantanée (Jean 17.17,19 ; Hébreux 10.10,14) et progressive. (1 Thessaloniciens 5.23 ; 2 Timothée 2.19-22 ; 1 Pierre 1.14-16) Ça arrive dans la vie du croyant par son appropriation du pouvoir du sang du Christ et de sa résurrection à travers la personne du Saint-Esprit; ( Romains 6.11,13,14,18) Il concentre l'attention du croyant sur Christ, lui enseigne par la Parole et développe le caractère de Christ en lui. (1 Corinthiens 13 ; Galates 5.22,23 ; 2 Pierre 1.3,4) Les croyants qui pèchent doivent se repentir et chercher le pardon en croyant au sang purificateur de Jésus-Christ.(1 Jean 1.9 ; 2.1,2)

 

LE BAPTÊME DE L'ESPRIT: Le baptême de l'Esprit est une expérience dans laquelle le croyant cède le contrôle de lui-même au Saint-Esprit. (Matthieu 3.11 ; Actes 1.5 ; Éphésiens 5.18) Par cela, il connaît Christ d'une façon plus intime, (Jean 16.13-15) et reçoit le pouvoir de témoigner et de croître spirituellement. (Actes 2.1-4,9-17,39 ; 1 Corinthiens 14.18) Les croyants devraient sérieusement chercher le baptême de l'Esprit selon le commandement de notre Seigneur Jésus-Christ. (Luc 24.49 ; Actes 1.4,8) La première évidence du baptême de l'Esprit est la capacité de parler en langues tel que l'Esprit en donne l'habileté. (2 Corinthiens 3.18 ; Actes 1.8 ; Actes 2.4) Cette expérience est différente de, et ultérieure à, l'expérience de la nouvelle naissance. (Actes 8.12-17 ; 10.44-46)

 

LES DONS DE L'ESPRIT: Les dons de l'Esprit sont des habiletés surnaturelles données par Dieu grâce auxquelles les croyants sont rendus capables d'agir efficacement et directement dans des situations   particulières. (1 Corinthiens 12.4-11) Ils servent la double fonction de bâtir l'église et de démontrer la présence de Dieu dans Son Église. (1 Corinthiens 12.7 ; 14.12,24,25) Ces dons font que les croyants deviennent des disciples pour les nations.(Éphésiens 4.11,12)

 

LA GUÉRISON DIVINE: La guérison divine que procure la réparation de Christ (Matthieu 8.16,17) est le privilège de tous les croyants. La prière pour les malades et les dons de guérison sont encouragés et pratiqués.(1 Corinthiens 12.28-30 ; Jacques 5.14)

 

L'ÉGLISE

 

L'ÉGLISE UNIVERSELLE: Tous ceux qui sont nés à nouveau sont membres de l'Église universelle, laquelle est le Corps et l'Épouse du Christ. (1 Corinthiens 12.13 ; Éphésiens 5.25b ; Colossiens 1.18 ; 1 Timothée 3.15)

 

L'ÉGLISE LOCALE

 

LE BUT: L'église locale est un corps de croyants en Christ qui se sont joints pour fonctionner en tant que partie de l'Église universelle (Actes 14.23 ; 1 Corinthiens 16.19) L'église locale est ordonnée par Dieu et fournit un contexte au sein duquel les croyants adorent Dieu collectivement, (Jean 4.23 ; Actes 20.7) observent les prescriptions de l'église, sont instruits dans la foi et formés pour l'évangélisation du monde. (Actes 1.8 ; 11.19-24 ; 2 Timothée 2.2 ; 1 Pierre 5.2)

 

 

 

LES PRESCRIPTIONs

 

LE REPAS DU SEIGNEUR: Le Repas du Seigneur est un symbole, un mémorial et une proclamation de la souffrance et de la mort de notre Seigneur Jésus-Christ. Les croyants doivent participer à cette prescription de communion jusqu'au retour du Christ. (Matthieu 26.26-28 ; 1 Corinthiens 10.16,17 ; 11.23-26)

 

lE BAPTÊME DE L'EAU: Le baptême de l'eau atteste que le croyant s'identifie à Christ dans Sa mort, Sa mise en terre et Sa résurrection et il se fait par immersion. (Matthieu 28.19 ; Marc 16.15,16 ; Actes 2.38, 41 ; 8.36-39 ; Romains 6.3-5)

 

LE LAVAGE DES PIEDS: Cette prescription est un ordre divin comme tout autre dans le Nouveau Testament. Jésus nous a donné un exemple que nous devrions suivre. Il a dit que nous devons laver nos pieds les uns aux autres. Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez”. (Jean 13.4-17) Il y a évidence dansl'Ecriture que cela était pratiqué au temps de l'apôtre Paul. (1Timothée 5.10)

 

LE MinistÈRE

 

LE MINISTÈRE: Un ministère divinement appelé et ordonné est ce que le Seigneur fournit pour donner du pouvoir à l'église alors qu'elle accomplit ses buts. (Actes 6.2b-4c ; 13.2-4a ; 14.23 ; Éphésiens 4.8,11-13)

 

LA FIN DES TEMPS

 

L'ÉTAT ACTUEL DES MORTS:  A la mort, les âmes des croyants passent immédiatement en présence du Christ, (2 Corinthiens 5.8 ; Philippiens 1.21,23,24) et elles demeurent en constante félicité jusqu'à la résurrection du corps glorifié. (Romains 8.22,23 ; 1 Corinthiens 15.42-44 ; 2 Corinthiens 5.1,4b)  Les âmes  des non-croyants, après la mort, demeurent conscientes de la condamnation (Luc 16.22-31 ; Jean 3.36) jusqu'à la résurrection finale du corps et le jugement des non-justes. (Daniel 12.2 ; Jean 5.28,29 ; 2 Thessaloniciens 1.7-10 ; Révélation 20.11-15)

 

L'ENLÈVEMENT: L'enlèvement, l'espérance bénie de l'Église, est la venue imminente du Seigneur dans les airs pour recevoir ceux qui lui appartiennent, les vivants qui seront transformés et les morts en Christ qui seront ressuscités. (1 Corinthiens 15.51-57 ; Philippiens 3.20,21 ; 1 Thessaloniciens 4.13-18 ; Titus 2.13)Cet événement (Christ revient-il avant ou après la grande tribulation) prend place avant que le courroux de Dieu soit répandu durant la grande tribulation. Les croyants paraîtront alors devant le tribunal du Christ pour être jugés en fonction de leur fidélité au service chrétien.(Romains 14.10,12 ; 1 Corinthiens 3.11-15 ; 2 Corinthiens 5.9,10)

 

LA GRANDE TRIBULATION: La grande tribulation sera un temps de jugement sur la terre entière. (Matthieu 24.15,21,22 ; 1 Thessaloniciens 5.1-3) Pendant cette période, l'Antéchrist émergera pour offrir un faux espoir aux nations. (2 Thessaloniciens 2.3-12 ; Révélation 13.11-18)

 

LE SECOND AVÈNEMENT DU CHRIST: Le retour du Christ sur la terre, en plein pouvoir et toute gloire, mettra fin à la grande tribulation avec la victoire du Christ à Armageddon, (Matthieu 24.27,30 ; Luc 17.24, 26-30) la défaite de l'Antéchrist et l'éviction de Satan. (Révélation 16.12-16 ; 17.8,12-14 ; 19.11-20) Christ introduira le temps millénaire, (Psaume 2.6-12 ; Daniel 2.44,45 ; Luc 22.29,30 ; Révélation 3.21 ; 20.6) restaurera Israël sur sa propre terre, écartera la malédiction qui reposent actuellement sur toute la création, et conduira le monde entier à la connaissance de Dieu. (Ésaïe 1.24-27 ; 2.1-4 ; Zacharie 14.3,4,9 ; Romains 8.19-23 ; Révélation 22.3)

 

LE JUGEMENT DERNIER:  Il y aura un jugement dernier au cours duquel les non-croyants morts seront ressuscités et jugés devant le grand trône blanc, selon leurs œuvres. (Daniel 7.9,10 ; Jean 12.48 ; Romains 2.2,6,11,16 ; Révélation 14.9-11 ; 20.11-15) La bête et le faux prophète, le diable et ses anges, et qui que ce soit qui ne se trouve pas dans le Livre de la Vie, tous seront lancés dans le lac de feu, non pour être détruits mais pour la punition éternelle, laquelle est la seconde mort. (Matthieu 25.41b ; Jude 6 ; Révélation 20.10,15 ; 21.8)

 

L'ÉTAT ÉTERNEL DU JUSTE:  Le juste partagera la gloire de Dieu dans le nouveau ciel et la nouvelle terre pour l'éternité. (Matthieu 13.43 ; Jean 17.24 ; 2 Pierre 3.13 ; Hébreux 11.10 ; Révélation 21.1,2,10,22,23)

 

SITUATIONS ET PRATIQUES

LE MARIAGE ET LA FAMILLE: Le mariage est donné par Dieu par lequel un homme et une femme à l'exclusion de tous les autres entrent dans une relation pour toute leur vie lors d'une cérémonie de mariage qui est reconnue par l'église et légalement sanctionnée par l'état. Le premier passage biblique relatif au mariage se trouve dans Genèse 2. 23,24. Il est évident, à la lumière de ce texte, que Dieu voulait cette relation permanente et indissoluble. Au moment de l'établissement de cette relation, le péché n'était pas encore entré dans le monde de l'homme, par conséquent même la “mort” n'était pas  considérée comme la fin parce que la mort n'était pas en vigueur.

 

Le mariage établit que les partenaires dans cette relation ne font qu'une "seule chair"(Matthieu 19.5 ; Malachie 2.15), ce qui va au-delà d'une union physique et est plus qu'une relation temporaire de convenance prévue pour apporter un plaisir personnel ou encore un contrat qui lie deux personnes dans un partenariat légal. Le mariage établit une unité émotionnelle et spirituelle qui rend les deux partenaires capables de répondre aux besoins spirituels, physiques et sociaux de l'autre. (Genèse 2.18 ; 1 Corinthiens 7.2-5 ; Hébreux 13.4) Il procure le contexte biblique pour la procréation.

 

Le mariage doit être une relation exclusive qui est maintenue pure. (Éphésiens 5.3,26,27) Dieu veut que cette relation soit permanente. Elle est un témoin pour le monde, de la relation entre Christ et Son Église. (Éphésiens 5.25,31,32)

 

Le mariage nécessite un engagement d'amour, de persévérance et de foi. A cause de sa sainteté et sa permanence, le mariage devrait être traité avec sérieux et entrepris seulement après conseil et prière pour la lumière de Dieu. Les chrétiens devraient se marier seulement entre chrétiens. (2 Corinthiens 6.14,15) Un individu qui devient chrétien après le mariage, devrait demeurer en paix avec son ou sa partenaire et devrait témoigner de l'Evangile dans le foyer.(1 Corinthiens 7.12-14,16)

 

La Bible considère la vie de famille comme une situation de confiance et responsabilité. Le foyer est une force stabilisatrice dans la société, un endroit pour élever et guider les enfants et assurer leur sécurité. (Éphésiens 6.4)

 

LE DIVORCE:  Nous croyons que le divorce n'est pas voulu par Dieu. C'est une concession que Dieu fait à la "dureté du cœur des hommes". (Matthieu 19.8)

 

Dans le contexte de ce que dit Jésus en Matthieu 19.3-12 ; Marc 10.2-12 ; Luc 16.18, Jésus dit: “Ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas”. Il fait référence à " l'institution " du mariage telle qu'établie au commencement et non à chaque mariage individuel fait par les hommes. Il est possible pour les hommes de dissoudre un mariage en particulier mais nul homme ne peut dissoudre ce que Dieu a divinement institué, ce qui est nommé " l'institution du mariage ". Nous devons alors être d'accord pour dire que Dieu n'a pas établi "tous les mariages".  Plusieurs sont entrés dans le mariage sans consulter Dieu et ainsi, ne sont pas nécessairement selon Sa Volonté. (Proverbes 3.5,6). Nouscroyons que le mot “renverra"  (Deutéronome 24.1) met l'accent sur la perversité et la rébellion des hommes de cette époque. Jésus a utilisé le mot grec pour renvoyer “apoluo” et non ”apostasion”. Quand nous comprenons la différence, un homme qui renvoie sa femme et ne lui a pas procuré une “déclaration de divorce“, le mariage n'est pas dissout et il demeure marié. Par conséquent, s'il se remarie, cela devient une relation adultère. Jésus est concerné plus par ce qui se trouve dans le cœur d'un individu que par ses actions extérieures. (Proverbes 23.7)  

 

What We Do

 

BLIF NETWORK

BETHEL LIFE CENTRE 

About Us

WHO ARE WE

QUI SOMMES-NOUS

ONLINE STUDIES

Accredited through National Bible College Association

CREDENTIALS

 

 

   website security